En France, une nouvelle menace plane sur Deliveroo

Déjà condamnée cette année, la plateforme de livraison de repas est à nouveau en « discussions » avec l’Urssaf, qui pourrait lui réclamer une ardoise potentiellement fatale. Le parquet de Paris étudie le versant pénal du dossier. L’entreprise a missionné Jean-François Copé et un administrateur judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les nuages continuent de s’accumuler au-dessus de Deliveroo en France. Jusqu’à poser la question de sa survie dans notre pays ? Selon les informations de Mediapart, la plateforme de livraisons de repas risque de se retrouver à nouveau sous le coup d’une double procédure à son égard, menée d’une part par la justice, et de l’autre par l’Urssaf, l’organisme chargé de récupérer les cotisations sociales versées par les entreprises.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal