Lithium : dans l’Allier, la promesse d’une mine « propre » ne convainc pas grand monde

Annoncé le 24 octobre par le géant minier Imerys, le projet d’ouverture, d’ici 2028 à Échassières, de la plus grande mine de lithium d’Europe suscite davantage d’inquiétude que d’enthousiasme chez les habitants, malgré 1 000 emplois promis. Le manque de réponses des émissaires du groupe français déçoit.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Coutansouze, Échassières (Allier).– Depuis la mi-novembre, trois apôtres d’Imerys portent la bonne nouvelle de village en village aux habitant·es de la forêt des Colettes, un territoire vallonné et quelque peu isolé du sud de l’Allier, sur les contreforts des Combrailles.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal