Devoir de vigilance des entreprises : la France sape les ambitions de la directive européenne

Le projet de directive européenne sur le devoir de vigilance des entreprises entre dans sa phase finale d’élaboration, vendredi 25 novembre. Mais selon les informations de Mediapart, Paris a fait pression et obtenu gain de cause pour réduire la portée du texte.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Alors que la France se présente en championne du devoir de vigilance des entreprises, et que le sujet était une priorité politique affichée de sa présidence de l’Union européenne, elle torpille les ambitions de la directive en préparation à Bruxelles, selon les documents et témoignages recueillis par Mediapart. Sollicité, le ministère de l’économie a tardivement répondu à nos questions : « la France soutient le devoir de vigilance des entreprises en matière de durabilité ». 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal