Le gouvernement soutient Uber, pourtant condamnée à payer 17 millions d’euros

Les prud’hommes de Lyon viennent de condamner Uber à payer plus de 17 millions d’euros à 139 chauffeurs, qu’elle aurait dû salarier et non pas employer comme des travailleurs indépendants. Mais malgré les condamnations désormais régulières des plateformes, le gouvernement cherche à légitimer leur modèle par tous les moyens.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À deux jours d’intervalle la semaine dernière, deux informations sont venues illustrer la situation intensément paradoxale dans laquelle baignent en France les plateformes du numérique, et les travailleurs et travailleuses passant par leur intermédiaire pour exercer leur fonction.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal