Plan social chez Airbus: l’illustration d’une transition écologique brutale

Par

D’ici un an, 10 % des effectifs du groupe sont appelés à disparaître. Avec l’effondrement des vols et des commandes, tout le secteur aéronautique est propulsé dans le monde d’après, dominé par les enjeux environnementaux. Le gouvernement parie pourtant sur la perpétuation de l’existant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Un choc », « une solution radicale trop rapide ». La réaction des syndicats d’Airbus au plan social présenté mardi 30 juin par la direction du groupe a été à la mesure de l’annonce. Jamais le groupe aéronautique européen n’a connu un plan social d’une telle ampleur. Quelque 15 000 emplois, dont 5 000 en France et 5 100 en Allemagne, sont appelés à disparaître d’ici à l’été 2021, soit environ 10 % de ses effectifs.