Sanofi a fait des réserves de médicaments en cas de non-accord sur le Brexit

Par
Sanofi fait depuis plus d'un an des réserves supplémentaires de médicaments afin d'être prêt à faire face aux éventuelles conséquences d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne sans le moindre accord entre les deux parties, rapporte mardi le Wall Street Journal, citant une source.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

(Reuters) - Sanofi fait depuis plus d'un an des réserves supplémentaires de médicaments afin d'être prêt à faire face aux éventuelles conséquences d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne sans le moindre accord entre les deux parties, rapporte mardi le Wall Street Journal, citant une source.

Les réserves ont été augmentées dans tous les domaines thérapeutiques - à 14 semaines d'approvisionnement contre 10 en temps normal - à l'exclusion des médicaments qui sont constamment dans une situation de pénurie, poursuit le journal.

Sanofi n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande commentaire.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale