Et maintenant, Jean-Marie Messier réorganise le logement social

Par
Ces derniers temps, on a beaucoup vu Jean-Marie Messier dans les couloirs de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et de ses filiales immobilières. Nommé banquier conseil, il s'active beaucoup sur la plus grosse vente de logements jamais réalisée en France et qui pourrait lui rapporter de fortes sommes. L'ampleur de l'opération, les sommes en jeu, les conditions de négociation affolent les salariés de la CDC.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ces derniers temps, on a beaucoup vu Jean-Marie Messier dans les couloirs de la Caisse des dépôts (CDC) et ceux de ses filiales immobilières. Arrivé tard comme banquier conseil d'Icade sur le dossier de la vente des logements sociaux de la filiale de la CDC, il se démène depuis beaucoup pour faire aboutir le projet, au point d'avoir supplanté auprès de tous les intervenants BNP Paribas, premier banquier d'Icade sur le sujet. Il est de toutes les négociations, cherche à concilier tous les points de vue. Il ne connaissait rien au logement social mais il apprend vite.