Le gouvernement fait un geste pour les saisonniers

Par

Après des mois à tirer la sonnette d’alarme, les salariés intermittents sont enfin entendus par le gouvernement, qui met en place deux mesures en faveur des travailleurs des stations de ski. Mais tous les précaires seront loin d’être sauvés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tous les voyants politiques étaient au rouge, et le gouvernement a senti le danger. Il était urgent de faire un geste en direction des 120 000 travailleurs saisonniers habituellement embauchés dans les stations de ski, et dans l’incapacité de travailler puisque les remontées mécaniques resteront fermées pour les vacances de décembre.