Les syndicats haussent le ton contre Matignon

Par

Une grève interprofessionnelle est prévue le 9 octobre 2018. Les rencontres bilatérales avec les partenaires sociaux, organisées par Matignon, n’ont pas convaincu les syndicats, qui craignent notamment une remise en cause violente de l’assurance-chômage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La deuxième année du quinquennat Macron risque fort d’être aussi mouvementée sur le front social que la première, si l’on se fie à l’ambiance électrique de la rentrée. Tandis que le président glosait au Danemark sur le peuple « gaulois » réfractaire au changement, s’attirant un tir nourri côté syndical, son premier ministre mettait sur la table le menu des réformes à venir, et il s’annonce copieux. La croissance prévue faisant défaut, le gouvernement assume de tailler dans les dépenses sociales et de durcir les règles encadrant l’assurance-chômage, avant de s’attaquer à la réforme des retraites. Le tout devant être bouclé d’ici à la fin du premier semestre 2019.