L'agence belge de sûreté nucléaire va enquêter sur Doel 3 (Engie)

Par
L'agence belge de sûreté nucléaire va enquêter pour déterminer si Electrabel, la filiale belge d'Engie, a sous-estimé la dégradation du réacteur de Doel 3, a dit l'un de ses experts jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - L'agence belge de sûreté nucléaire va enquêter pour déterminer si Electrabel, la filiale belge d'Engie, a sous-estimé la dégradation du réacteur de Doel 3, a dit l'un de ses experts jeudi.