Le capitalisme numérique, un féodalisme des temps modernes

Dans un ouvrage important et fouillé, Cédric Durand explore l’économie politique du numérique dont la logique interne est, selon lui, de créer un « techno-féodalisme » fondé sur la rente, la prédation et la domination politique des multinationales.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les essais, documentaires ou fictions sur les grandes entreprises du numérique sont légion. Certains sont encore empreints de la naïveté de la « start-up nation » et de l’innovation qui aurait réponse à tout, mais, de plus en plus, ils se montrent très critiques. L’aspect monopolistique des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) ou le caractère attentatoire à la vie privée de leurs méthodes sont mis en avant. Mais on dépasse rarement l’indignation et la dénonciation.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

dossier

par La rédaction de Mediapart

Politique — Reportage

par Pauline Graulle
Voir la Une du Journal