Deutsche Bank et Commerzbank préfèrent une OPA à une holding

Par
Deutsche Bank et Commerzbank, en négociations en vue d'une fusion, sont actuellement favorables à une prise de contrôle directe plutôt qu'à des structures plus complexes à mettre en place, a appris Reuters de trois sources proches du dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank et Commerzbank, en négociations en vue d'une fusion, sont actuellement favorables à une prise de contrôle directe plutôt qu'à des structures plus complexes à mettre en place, a appris Reuters de trois sources proches du dossier.