Un QE2 ne s'impose pas, dit Nowotny

Par
Ewald Nowotny, membre sortant du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, s'interroge sur l'utilité de nouvelles mesures expansionnistes et se prononce contre un deuxième programme de rachat d'actifs (QE, quantitative easing) dans une interview publiée lundi par l'hebdomadaire autrichien Profil.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

(Reuters) - Ewald Nowotny, membre sortant du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, s'interroge sur l'utilité de nouvelles mesures expansionnistes et se prononce contre un deuxième programme de rachat d'actifs (QE, quantitative easing) dans une interview publiée lundi par l'hebdomadaire autrichien Profil.