Les réformes Macron vont peser sur les classes moyennes

Par

Bruno Le Maire estime que la politique du gouvernement devrait donner naissance à une « nouvelle classe moyenne ». Mais les revenus moyens devraient plutôt souffrir des choix de l'exécutif. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 30 août 2017, à Jouy-en-Josas, devant l’université d’été du Medef, le ministre de l’économie et des finances Bruno Le Maire, qui venait de présenter en détail les grands axes de la politique économique du gouvernement, affirmait, en guise de résumé de ses objectifs : « La réussite économique ne doit pas se faire au prix de la disparition des classes moyennes mais de leur renforcement. Nous devons faire émerger en France une nouvelle classe moyenne, qui sera le cœur battant de notre nation. »