La stagflation, menace ou fable ?

Par

Avec la poussée des prix, le récit d’une situation d’inflation et de ralentissement économique qui serait propre aux années 1970 revient dans le discours économique. Mais la vraie crise est celle du néolibéralisme, et ce récit apparaît comme un piège avant la présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des pénuries partout, des prix qui grimpent et une économie qui commence à ralentir. En quelques semaines, l’euphorie de la reprise sur laquelle le gouvernement français s’appuyait pour vanter sa politique a laissé place à un nouveau spectre, celui d’un retour aux années 1970 et à la « stagflation ». Ce terme a été forgé pour décrire une situation jusqu’alors impensable : la conjonction d’une inflation élevée et d’une activité économique déprimée.