La Banque de France s’accroche à ses parachutes en or

Par

Réagissant aux informations de Mediapart, la direction de la Banque de France cherche à justifier le maintien pendant trois ans des rémunérations du gouverneur et du sous-gouverneur en cas de départ à la retraite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’article récent de Mediapart révélant que la sous-gouverneure de la Banque de France, Anne Le Lorier, allait partir à la retraite et devait profiter d’un avantage exorbitant, à savoir le maintien de son salaire pendant trois ans, a suscité une vive émotion parmi les salariés de la Banque de France. Et c’est ce qui explique sans doute que la direction de la banque ait choisi d’adresser à tous les salariés un message diffusé sur l’Intranet de la banque pour tenter de justifier le maintien pendant trois ans des rémunérations du gouverneur et des sous-gouverneurs en cas de cessation d’activité.