Altifort estime être en mesure de sauver l'aciérie Ascoval

Par
Le groupe franco-belge Altifort a déposé une offre sans clause suspensive qu'il considère à même de sauver l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), a annoncé vendredi son directeur général, Bart Gruyaert.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le groupe franco-belge Altifort a déposé une offre sans clause suspensive qu'il considère à même de sauver l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), a annoncé vendredi son directeur général, Bart Gruyaert.