Sécurité dans ses entrepôts: Amazon ciblé de toute part

Alors que l’entreprise assure tout mettre en œuvre pour protéger ses salariés face à l’épidémie, l’administration l’a mise en demeure de revoir ses procédures dans quatre de ses six entrepôts. Et plusieurs procès intentés par des syndicats se profilent.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il y a moins de trois semaines, lorsque Mediapart a révélé que le patron des entrepôts d’Amazon reconnaissait que toutes les mesures de sécurité contre l’épidémie de Covid-19 n’étaient pas respectées dans les différents sites de l’entreprise, le sujet pouvait encore paraître anecdotique pour le géant de l’e-commerce et de la logistique. Et ses quelque dix mille salariés en France, tout comme les syndicalistes qui les représentent, avaient encore l’impression que leurs craintes pour leur santé restaient invisibles, au beau milieu de la crise sanitaire traversée par la France. Cette situation est aujourd’hui révolue.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal