Le norvégien DNO réussit son raid sur Faroe Petroleum

Par
La compagnie pétrolière norvégienne DNO a pris le contrôle de Faroe Petroleum après avoir porté son offre hostile sur l'entreprise britannique à 641,7 millions de livres (713,3 millions d'euros).
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

OSLO/LONDRES (Reuters) - La compagnie pétrolière norvégienne DNO a pris le contrôle de Faroe Petroleum après avoir porté son offre hostile sur l'entreprise britannique à 641,7 millions de livres (713,3 millions d'euros).

DNO a annoncé mercredi contrôler 52,44% du capital de Faroe, via ses propres actions ou des promesses d'apports de titres, contre 43,8% il y a cinq jours.

Cette annonce met fin à une bataille déclenchée il y a environ neuf mois lorsque la compagnie norvégienne s'est invitée au capital de Faroe, qui a refusé de lui accorder des sièges à son conseil d'administration.

DNO a alors lancé en novembre un raid hostile à 152 pence par action, une offre jugée insuffisante et opportuniste par Faroe, essentiellement présente en mer du Nord. La compagnie norvégienne a accentué sa pression mardi en portant son offre entièrement en numéraire à 160 pence par action, ce qui lui a permis de sortir victorieuse.

L'action Faroe s'élevait mercredi matin au niveau de cette offre, en hausse de 4,17%, tandis que le titre DNO prenait 4,34% en Bourse d'Oslo.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale