L’Etat va privatiser la Française des Jeux

Le gouvernement devrait décider de céder une partie de ses actions, et faire entrer la société en Bourse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fondée en 1976, la Française des Jeux, qui exerce le monopole sur les loteries et les paris sportifs, devrait ouvrir son capital et changer de statut au plus tard au début de 2019. L'opération sera inscrite dans la future loi de Bruno Le Maire sur la croissance et la transformation des entreprises, qui devrait être présentée à la mi-mai, a révélé le Journal du dimanche. L'État céderait environ 50 % des parts de la FDJ (sur les 72 % qu'il détient) en les mettant en Bourse. L'État garderait une minorité de blocage proche de 25 %.