L'enquête de Renault n'a pas trouvé de fraude sur 2017-2018

Par
L'enquête interne de Renault sur la rémunération des membres du comité exécutif n'a pas permis de découvrir de fraude sur les deux années passées et le travail va se poursuivre sur les exercices précédents, a déclaré jeudi soir le constructeur automobile à l'issue d'une réunion de ses administrateurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS/TOKYO (Reuters) - L'enquête interne de Renault sur la rémunération des membres du comité exécutif n'a pas permis de découvrir de fraude sur les deux années passées et le travail va se poursuivre sur les exercices précédents, a déclaré jeudi soir le constructeur automobile à l'issue d'une réunion de ses administrateurs.