Electricité: cette hausse prévue dont le gouvernement ne veut pas parler

Par
Le PDG d'EDF a vendu la mèche trop tôt: il y aura bien une augmentation des tarifs de l'électricité. Le gouvernement est en train de préparer un décret visant à rebâtir les modes de calcul des prix. Cette réforme aboutira à une hausse inévitable des tarifs électriques. Le contrat de service public, signé au moment de l'ouverture du capital d'EDF, qui devait assurer les Français d'un rôle traditionnel d'EDF, est mort.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'embarras du gouvernement est manifeste, à la suite de l'impromptu du PDG d'EDF, Pierre Gadonneix, demandant des hausses de 20% des tarifs d'électricité. A la suite d'une succession de réponses alambiquées, les ministres des finances et de l'écologie ont dû finalement admettre dans un communiqué : «S'agissant d'une évolution tarifaire en 2009, aucune décision n'a été prise par le gouvernement sur son opportunité et son niveau.» En termes plus clairs, il y aura bien une augmentation mais Pierre Gadonneix a vendu la mèche trop tôt.