Les banques centrales doivent poursuivre la normalisation, déclare la Banque des règlements internationaux

Par
La récente volatilité sur les marchés financiers ne doit pas dissuader les grandes banques centrales de relever les taux d'intérêt ni de mettre fin à des années de soutien monétaire sans précédent car, malgré ces soubresauts, "la situation n'a pas fondamentalement changé", a déclaré dimanche la Banque des règlements internationaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La récente volatilité sur les marchés financiers ne doit pas dissuader les grandes banques centrales de relever les taux d'intérêt ni de mettre fin à des années de soutien monétaire sans précédent car, malgré ces soubresauts, "la situation n'a pas fondamentalement changé", a déclaré dimanche la Banque des règlements internationaux.