Le HCSF impose aux banques une surcharge en fonds propres

Par
Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a décidé lundi d'imposer aux banques une surcharge de 0,25% en fonds propres pour leurs activités de crédit en France afin de contenir les risques liés à la forte hausse de l'endettement du secteur privé en cas de retournement de cycle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a décidé lundi d'imposer aux banques une surcharge de 0,25% en fonds propres pour leurs activités de crédit en France afin de contenir les risques liés à la forte hausse de l'endettement du secteur privé en cas de retournement de cycle.