Privatisation: «Black Friday» à Bercy

Par

Il y a un an, le ministre des finances Bruno Le Maire prenait un premier arrêté autorisant la privatisation d’une filiale d’EDF. Il vient d’en prendre un second autorisant la même vente, mais avec un rabais de plus de 30 %, assorti d’une clause protégeant l’acquéreur de tout retournement de conjoncture. Du jamais vu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il faut admettre que la lecture du Journal officiel n’est habituellement guère distrayante. Présentant lois et règlements, décrets et arrêtés, nominations et décorations, dans une mise en page étouffante qui n’a jamais varié depuis près d’un siècle, le Journal officiel de la République est de ceux qui, assez vite, tombent des mains. Et pourtant, on finit parfois par y trouver une perle.