Patrick Drahi s’intéresse bien à Libération, et de très près. À tel point que l'actionnaire principal de Numericable, en plein rachat de SFR, a déjà déboursé 4 millions d’euros pour le quotidien en difficulté, selon les informations de Mediapart. Pour l’heure, Drahi n’est pas actionnaire du journal, détenu principalement par Bruno Ledoux. Mais c’est lui qui a avancé l’argent que Ledoux a investi en urgence dans la trésorerie de l'entreprise, pour éviter le dépôt de bilan en avril.