Elliott prend pied chez Altran, doute de l'offre de Capgemini

Par
Le fonds activiste Elliott, qui a pris des positions sur Altran Technologies via des "equity swaps", n'a pas l'intention à ce jour d'apporter à l'offre de Capgemini les actions qu'il pourrait détenir à l'avenir dans le groupe de conseil en technologies, selon un avis de l'AMF publié vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le fonds activiste Elliott, qui a pris des positions sur Altran Technologies via des "equity swaps", n'a pas l'intention à ce jour d'apporter à l'offre de Capgemini les actions qu'il pourrait détenir à l'avenir dans le groupe de conseil en technologies, selon un avis de l'AMF publié vendredi.