Le secteur aérien garde son calme face aux déboires de Boeing

Par
L'interdiction de vol en Europe et dans plusieurs pays asiatiques du 737 MAX à la suite de la catastrophe aérienne en Ethiopie a provoqué une onde de choc pour Boeing mais l'impact de cette immobilisation est pour le moment réduit sur le secteur aérien mondial.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SINGAPOUR/DUBAI (Reuters) - L'interdiction de vol en Europe et dans plusieurs pays asiatiques du 737 MAX à la suite de la catastrophe aérienne en Ethiopie a provoqué une onde de choc pour Boeing mais l'impact de cette immobilisation est pour le moment réduit sur le secteur aérien mondial.