Comment Goldman, Sachs s'enrichit de la crise des "subprime"

Par

La crise de subprime a mis à genou les "majors" de la finance outre-Atlantique, contraintes de mendier leur survie auprès des fonds souverains de pays émergents, mais la plus "sang bleu" des banques d'affaires américaines Goldman, Sachs, a fait mieux que tirer son épingle du jeu. Coup de projecteur sur les "moonistes" de Wall Street.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand un acteur de « sitcom » américain fait le travail des journalistes financiers, vous savez qu'il y a un problème avec le « quatrième pouvoir ».