Budget 2023 : l’exécutif s’embourbe dans ses dogmes

Malgré la forte hausse des prix de l’énergie et le contexte économique international tendu, le gouvernement compte coûte que coûte baisser les dépenses et poursuivre sa politique de l’offre aux effets douteux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Nous sommes en guerre, c’est un état de fait. » Le 5 septembre dernier, Emmanuel Macron lançait, grandiloquent, la mobilisation générale face à la crise énergétique. Des mots forts qui auraient pu laisser croire que l’État protégerait « quoi qu’il en coûte » le pouvoir d’achat des ménages ces prochains mois face à la hausse des prix de l’énergie, et investirait davantage dans l’économie française afin de la maintenir à flot.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal