Nexity prépare son divorce avec les Caisses d'épargne

La Caisse nationale des Caisses d'épargne a annoncé, vendredi 12 décembre, son intention de racheter en numéraire la participation de 23,4% dans le Crédit foncier, participation qu'avait reçue Nexity au moment de son alliance avec l'Écureuil. Officiellement, il ne s'agit que d'une opération technique pour faire remonter le cours du groupe de promotion immobilière. Dans les faits, c'est un divorce qui se trame, qui pourrait se conclure ni par un bilan «gagnant-gagnant» ni même par un jeu à somme nulle pour l'Ecureuil.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le mariage entre Nexity et les Caisses d'épargne est en voie de dissolution. Dix-huit mois après avoir annoncé la création d'un grand pôle immobilier réunissant les activités du groupe de promotion immobilière et celles du groupe bancaire, les deux groupes sont en train de discuter séparation. Vendredi 12 décembre, la Caisse nationale des Caisses d'épargne a annoncé être entrée «en discussion» avec le promoteur immobilier en vue de lui racheter sa participation de 23,4% dans le Crédit foncier. L'opération se ferait en numéraire.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal