« Les responsables organisent la défaillance des services publics »

« À l’air libre » se penche ce soir sur la façon dont le néolibéralisme s’impose grâce à des transformations du langage. Pour en discuter, nos deux invitées sont Sandra Lucbert, autrice du Ministère des contes publics, et Julie Gervais, politiste, coautrice de La Valeur du service public.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire

> En août dernier, Souheil El Khalfaoui a été tué au cours d’un contrôle routier à Marseille. Depuis, sa famille demande justice, sa tante Samia El Khalfaoui est sur notre plateau.

> Comment le néolibéralisme s’impose-t-il par le langage ? Nos deux invitées ont publié deux livres qui racontent, en creux, le détricotage systématique du langage pour rendre un point de vue unique – celui du néolibéralisme – incontestable. Sandra Lucbert, qui publie Le Ministère des contes publics, et Julie Gervais, qui co-signe La Valeur du service public, sont nos invitées.

> Voir ou revoir toutes nos émissions ici.