Air France accusé d’abus de sous-traitance

Par

Des salariés d’un sous-traitant d’Air France attaquent le groupe et leur employeur aux prud’hommes pour abus de sous-traitance. Ils considèrent qu’Air France n’est pas leur client, mais bien leur patron. Et réclament les avantages adéquats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils travaillent dans les locaux d’Air France, à Roissy. Reçoivent des instructions directes d’Air France. Signent des documents sur des papiers à en-tête Air France. Et votent même aux élections professionnelles d’Air France. Mais officiellement ils ne sont pas salariés d’Air France ! Et ne bénéficient d’aucun avantage afférent, en termes de rémunération, primes ou activités sociales et culturelles.