Plan-de-Campagne, le Far-West du travail dominical

A Plan-de-Campagne, près de Marseille, les salariés de la zone commerciale font front commun avec les patrons pour défendre le travail du dimanche, face à certains syndicats. Xavier Bertrand, qui a rencontré, lundi 13 octobre, des chefs d'entreprises ouvrant en tout illégalité, leur a promis le vote d'une loi avant la fin de l'année. Lire aussi:Enquête sur le travail le dimanche, cette obsession présidentielle

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Illustration 1
© 

Bienvenue à Plan-de-Campagne, au bord de l’autoroute entre Marseille et Aix-en-Provence, première zone commerciale en France. Ici c’est un peu le Far-West: un supermarché Leclerc ouvert avec un permis de contruire pour «entrepôts», des accès sous-équipés, un développement quelque peu anarchique avec des propriétaires fonciers, exclusivement privés, qui se tirent dans les pattes et... des salariés qui travaillent le dimanche, en toute illégalité, depuis une quarantaine d’années. Et se battent pour continuer. Depuis sept ans, ils jouent au chat et à la souris avec les unions départementales de la CFDT et de la CGT qui obtiennent régulièrement des condamnations des enseignes devant la justice pour ouverture illégale le dimanche.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal