Henkel n'a pas de projet de scission, selon son PDG

Par
Henkel n'a pas de projet de scission, déclare son PDG Hans Van Bylen dans un entretien au Süddeutsche Zeitung, en estimant que la structure du groupe allemand de biens de consommation courante lui donne assez de souplesse pour croître.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - Henkel n'a pas de projet de scission, déclare son PDG Hans Van Bylen dans un entretien au Süddeutsche Zeitung, en estimant que la structure du groupe allemand de biens de consommation courante lui donne assez de souplesse pour croître.