La Cour des comptes recommande de baisser les prestations chômage

Par

Dans un rapport remis le 12 janvier à l’Unedic et que l’AFP a révélé lundi, la Cour des comptes préconise une forte baisse des allocations chômage. François Hollande veut suivre la recommandation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un rapport remis le 12 janvier à l’Unedic et que l’AFP a révélé lundi, la Cour des comptes préconise une forte baisse des allocations chômage. La cour s’inquiète d’une situation financière qui «pose la question de la soutenabilité du régime» et dénonce un dispositif cumulant, par rapport à nos voisins, «un taux de remplacement élevé», le «plus grand nombre de chômeurs couverts», une durée d’indemnisation parmi «les plus élevées» et le «montant maximal d’indemnisation (6 200 euros par mois) le plus élevé». Le rapport souligne aussi la hausse du nombre de chômeurs indemnisés (2,6 millions, +750 000 en six ans) et de l’allocation moyenne (+7,8 % en cinq ans). Le constat est sans appel : «Il n’est pas possible d’attendre de la seule reprise de la croissance la résorption de la dette de l’Unedic.»