«Grèce, le jour d’après» sur Arte, ou la parole à la défense

Par

Arte diffuse mardi 20 octobre à 22h50 un documentaire, Grèce, le jour d'après, où l'Europe officielle livre son interprétation de la crise grecque.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

D’abord, le constat. En novembre 2014, la Commission européenne annonçait, dans ses prévisions économiques d’automne, une croissance de 3 % du PIB réel de la Grèce en 2015. À l’heure actuelle, le dernier pronostic disponible, celui du FMI, prévoit une récession de 2,3 % cette année, suivie par une autre année dans le rouge en 2016. Entretemps, l’Union européenne et la zone euro se sont offert, aux yeux du monde, un psychodrame médiatisé totalement hors de proportion avec l’importance du pays. C’est cette histoire en réalité assez banale (il y a eu plus de 150 crises financières et bancaires dans le monde, nationales, régionales, et finalement une crise globale, depuis l’éclatement du système de Bretton Woods en 1971) que tente d’éclairer Grèce, le jour d’après, documentaire que Arte diffuse le mardi 20 octobre à 22h50.