Le Rafale perd un nouveau marché au Brésil

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a préféré l'avion suédois Gripen NG à l'appareil du constructeur français.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le groupe Dassault aviation a perdu un important marché estimé à plus de cinq milliards de dollars, le Brésil ayant annoncé, mercredi 18 décembre, avoir choisi l’avion de chasse suédois Gripen NG, préféré à l’appareil français Rafale.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal