Surprise, le code du travail n’est pas (du tout) le principal frein à l’embauche

Par

La note de conjoncture de l’Insee révèle, grâce à une enquête auprès de chefs d’entreprise, que les difficultés pour recruter sont très peu liées à la législation du travail. C’est-à-dire l’inverse de ce que le gouvernement affirme avec sa réforme du code du travail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Il y a un très lourd droit du travail en France. Il y a aussi un très grand nombre de chômeurs. On ne peut pas ne rien faire. Le président de la République a indiqué pendant sa campagne qu’il entendait moderniser le droit du travail. » Le 15 mai, sur TF1, le premier ministre Édouard Philippe rappelait cette évidence, à ses yeux : pour relancer l’emploi, il convient en urgence de modifier le code du travail. Depuis, le mouvement est bel et bien lancé. La séquence s’achèvera, après consultation des partenaires sociaux, en octobre, avec l’adoption par l'Assemblée nationale des ordonnances réformant ce code du travail si entravant pour l’activité des entreprises.