Presse: le « projet confidentiel » du distributeur Presstalis

Par

Dans un « dossier d’information » qui sera remis au prochain comité central d'entreprise de Presstalis et que révèle Mediapart, la direction dit craindre 240 millions d'euros de pertes cumulées d'ici 2015 et détaille son plan social, qui porte sur la moitié des 2 500 emplois de l'entreprise. En creux, le document décrit un système naufragé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Heurtée de plein fouet par la crise historique que traverse la presse, Presstalis, la plus importante des deux sociétés de messagerie qui assurent la distribution des quotidiens et des magazines, pourrait connaître des pertes cumulées sans précédent, atteignant 240 millions d’euros d’ici à la fin de 2015. Pour essayer de limiter cette hémorragie financière, la société envisage un plan d’économies qui devrait atteindre 100 millions d’euros en année pleine à l’horizon de 2015.