L'Italien Tria n'exclut pas Weidmann à la tête de la BCE

Par
Le ministre italien de l'Economie a laissé la porte ouverte mercredi à une éventuelle nomination du président de la Bundesbank, Jens Weidmann, à la tête de la Banque centrale européenne (BCE), affirmant que les positions prises dans le passé ne devaient pas peser sur la décision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DAVOS, Suisse (Reuters) - Le ministre italien de l'Economie a laissé la porte ouverte mercredi à une éventuelle nomination du président de la Bundesbank, Jens Weidmann, à la tête de la Banque centrale européenne (BCE), affirmant que les positions prises dans le passé ne devaient pas peser sur la décision.