La colère des « cirés jaunes » gronde en baie de Saint-Brieuc

Par

La construction d’un parc éolien « offshore » suscite la colère des associations de défense de l’environnement et des pêcheurs. L’exaspération risque d’être attisée par la culbute financière qu’envisage l’opérateur espagnol, Iberdrola. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tous les promeneurs qui arpentent le magnifique sentier des douaniers entre Plouha (Côtes-d’Armor), où culminent les plus hautes falaises de Bretagne, et Paimpol (Côtes-d’Armor) ont pu l’apercevoir pendant plusieurs jours, à la mi-juillet, à deux ou trois milles au large : un navire de guerre, le Rhône, a jeté l’ancre pendant plusieurs jours, sans que l’on sache précisément ce qu’il attendait.