Orange/France Télécom: un médecin du travail avait donné l'alerte

Par
La direction d'Orange était bien alertée du niveau de souffrance de ses salariés. Mediapart publie le rapport pour l'année 2008 d'un médecin du travail de l'entreprise, le docteur Catherine Korba. Dans ce document de 26 pages, elle réclame des heures en plus et la présence d'un psychologue afin d'éviter des «vagues» de détresse chez les salariés. Elle met en cause la «responsabilité organisationnelle dans la souffrance au travail». Le docteur a démissionné au début de l'été. Juste avant la tragique série de suicides.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.


Au début de chaque année, les médecins du travail de France Télécom (ils sont 80) remettent un rapport d'activité. Ces documents sont compilés par un médecin coordonnateur, puis largement diffusés dans l'entreprise, notamment aux élus du personnel. Mediapart s'est procuré le rapport du docteur Catherine Korba pour l'année 2008 (cliquer pour l'afficher). Ce médecin du travail, salariée de France Télécom, exerçait à Nice et Toulon. En 2008, elle a vu près de 1300 salariés.