Du fait d’une cascade d’événements nouveaux, le scandale Tapie est vraisemblablement à un tournant et l’étau judiciaire se resserre autour de ses principaux protagonistes. D’abord, la Brigade financière a procédé jeudi matin, comme l'a révélé Le Monde, à des perquisitions aux domiciles de Bernard Tapie et de Stéphane Richard, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy et actuel PDG de France Télécom. Ensuite, la justice s’intéresse aux rencontres nombreuses que Nicolas Sarkozy a eues avec le même Bernard Tapie. Enfin, Mediapart détient la preuve qu’une partie de la fortune obtenue par Bernard Tapie à la suite de l’arbitrage, qui est au cœur de cette affaire, provient d’une négociation fiscale dans laquelle Claude Guéant, à l’époque secrétaire général de l’Élysée, a interféré.