La réflexion inachevée de Branko Milanovic sur le capitalisme contemporain

Par

L’économiste Branko Milanovic, connu pour sa « courbe de l’éléphant » des inégalités mondiales, réfléchit dans son dernier livre à la situation d'un capitalisme devenu sans rival. Une lecture stimulante, mais qui n’évite pas quelques impasses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Branko Milanovic, ancien économiste en chef de la Banque mondiale, est un des économistes les plus connus de sa génération, principalement en raison de la « courbe de l’éléphant ». Cette courbe, expliquée et discutée dans son précédent ouvrage Inégalités mondiales, publié en 2016 en anglais et traduit l’an passé à La Découverte, décrit l’évolution des niveaux de vie dans la population mondiale par déciles.