BlackRock rattrapé par ses conflits d’intérêts en Europe

Dans un avis très sévère, la Médiatrice européenne Emily O’Reilly dénonce l’attribution d’un contrat de conseil au premier gestionnaire d’actifs par la Commission européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les institutions européennes ont manifestement le plus grand mal avec la notion de conflit d’intérêts. Déjà plusieurs fois prise en flagrant délit sur cette question (lire ici, ici ou ), la Commission européenne vient de se faire à nouveau rappeler à l’ordre par la Médiatrice européenne Emily O’Reilly ce 25 novembre pour avoir confié en mars à BlackRock une mission d’audit et d’expertise afin d’« intégrer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) » dans les règles bancaires.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal