France: Un mois pour trouver un nouveau repreneur pour Ascoval

Par
Etat, élus locaux et représentants des salariés ont convenu mardi de se donner un mois supplémentaire pour trouver un repreneur pour l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) après le désistement du repreneur, le groupe franco-belge Altifort, faute de fonds.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Etat, élus locaux et représentants des salariés ont convenu mardi de se donner un mois supplémentaire pour trouver un repreneur pour l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) après le désistement du repreneur, le groupe franco-belge Altifort, faute de fonds.