L'associé de Bolloré poursuivi pour évasion fiscale en Belgique

Par

Responsable de la partie plantation du groupe, Hubert Fabri est poursuivi par la justice belge pour évasion fiscale, blanchiment et faux. Le procès doit s’ouvrir en novembre. Une deuxième enquête est ouverte pour faits de corruption.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En dépit de ses engagements de transparence et de respect de la légalité, le groupe Socfin semble au-dessus des lois, d’un bout à l’autre de la chaîne de ses activités. En Afrique, Socfin est régulièrement dénoncé pour ses agissements. Les agriculteurs du Cameroun ou de la Sierra Leone (voir nos enquêtes ici et ), soutenus par différentes ONG, sont en conflit ouvert contre le groupe, accusé d’accaparer les terres, d’exploiter sans réserve les forêts tropicales, de pousser des villages entiers à la misère. À l’autre bout, son dirigeant Hubert Fabri, principal associé de Vincent Bolloré, est désormais poursuivi par la justice belge, comme vient de révéler le journaliste Jean-Pierre De Staercke dans le magazine belge M, pour fraude fiscale, blanchiment, faux en écritures. Hubert Fabri devrait être jugé par le tribunal correctionnel de Bruxelles en novembre.