Lapeyre: un nouveau camouflet pour le groupe Saint-Gobain

Par

Le groupe Saint-Gobain, qui veut vendre sa filiale Lapeyre à un fonds d’investissement controversé, Mutares, avait refusé de transmettre aux représentants des salariés le détail des offres concurrentes. La justice vient de lui ordonner de le faire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le groupe Saint-Gobain, qui veut céder sa filiale Lapeyre à un fonds d’investissement controversé, l’allemand Mutares, va décidément de camouflet en déconvenue. Déjà, au cours des derniers jours, le cabinet d’expertise comptable Altinea a remis aux comités sociaux et économiques (CSE) des différentes entités de Lapeyre un rapport accablant confirmant que le projet de cession allait enrichir fortement le fonds d’investissement et risquait de conduire à un redressement judiciaire généralisé de Lapeyre.