Claude Turmes: «Les grands groupes n’ont pas vu venir la révolution douce de l’énergie»

Par

C’est un peu l’histoire secrète de la transition énergétique en Europe. Dans un livre sans concessions, l’eurodéputé Claude Turmes raconte 15 ans de batailles politiques pour les énergies renouvelables : lobbying néfaste des grands groupes, démagogie anti-normes, fraude au diesel couverte. Mais aussi les promesses de l’éolien citoyen au nord et à l’est du continent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que la transition énergétique occupe une place plus grande que jamais dans les programmes des candidats à la présidentielle et qu’elle devient un marqueur de la ligne alternative défendue par Benoît Hamon pour le parti socialiste, sort un livre sans concessions sur plus de 15 ans de politique européenne. Son auteur, l’eurodéputé écologiste luxembourgeois Claude Turmes, vice-président du groupe des Verts au Parlement européen, est l’un des meilleurs connaisseurs des enjeux de la transition énergétique et des politiques climatiques en Europe. Il a été le rapporteur de la directive sur les renouvelables (2008) et sur l’efficacité énergétique (2011). Il est également membre de la commission sur le « diesel gate ».